Les certificats de langues étrangères


TOEIC, TOEFL, IELTS, Cambridge English Bulats, … , difficile de s’y retrouver dans les différentes certifications de langues étrangères ! Elles sont pourtant particulièrement utiles pour attester d’un niveau de langue et plus objectives que la simple mention sur votre CV « courant », « niveau scolaire », « lu, écrit, parlé » qui ne veulent pas dire grand-chose.


Il faut tout d’abord distinguer les examens des tests. Un examen permet d’obtenir un diplôme de validité permanente, tandis qu'un test a souvent une validité limitée dans le temps. Par exemple, pour l'anglais, seul le Cambridge est un diplôme dont la validité est permanente. Les autres tests sont valables 2 ans.


Face à la multiplication des tests et pour clarifier les niveaux, le Conseil de l'Europe a créé en 2001 un "Cadre Européen Commun de Référence pour les langues" (CECR) qui définit une échelle de six niveaux, valables pour toutes les langues : A1 (niveau découverte) - A2 (intermédiaire ou "de survie") - B1 (niveau seuil) - B2 (avancé) - C1 (autonome) - C2 (maîtrise).


Vous pouvez passer ces tests en candidat libre, en général auprès de l'organisme qui l'a créé et qui le gère. S’agissant des langues les plus parlées en Europe (anglais, allemand, espagnol) les instituts « Cambridge », « Goethe », « Cervantès », délivrent des diplômes de langue mondialement reconnus et ce, dans tous les niveaux. 


Il est néanmoins fortement recommandé de suivre une préparation pour obtenir le meilleur score. Ces tests sont payants (entre 150 et 450 euros), autant y être le mieux préparé possible. 


ZOOM sur les principaux tests/examens en langues étrangères


Le test TOEIC (Test Of English for International Communication) est particulièrement adapté au monde professionnel, indispensable pour celles et ceux qui souhaitent faire une carrière à l’étranger. Plus de 5000 entreprises exigent d’ailleurs une évaluation du test TOEIC avant l’embauche.


Le test TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) est davantage destiné aux étudiants notamment ceux qui souhaitent suivre une partie de leur scolarité dans une université anglophone.


Les examens de Cambridge sont reconnus au niveau international et ils nécessitent une bonne préparation qui peut durer plusieurs semaines (en moyenne 10 à 12 semaines). Certaines écoles de langue proposent également des préparations accélérées en un mois. Ces examens sont proposés sur trois niveaux (ACE, CPE et FCE) et ils sont valables à vie.


Le Goethe-Zetifikat est un diplôme délivré par le Goethe Institut qui permet d’évaluer objectivement un niveau en Allemand. Pour valider un niveau plus professionnel, préférez le WiDaF (deutsch als Fremdsprache in der wirtschapt) orienté sur un vocabulaire économique.


Pour poursuivre sa scolarité Outre-Rhin, le TestDaF (Test für Deutsch als Fremdsprache) est l’examen d’allemand reconnu par tous les établissements d’enseignement supérieur en Allemagne. Il est également délivré dans les instituts Goethe et est valable à vie.


Les DELE (Diploma de Español como Lengua Extranjera) sont délivrés par l’Institut public Cervantes, au nom du ministère espagnol de l’Education, de la Culture et du Sport et sont reconnus dans le monde entier. Ils sont valables à vie. Il existe 3 examens DELE qui attestent de 3 niveaux différents.


Une expérience professionnelle à l’étranger


Il ne s’agit pas ici d’indiquer simplement vos dernières destinations de voyage aussi originales et exotiques soient-elles ! Il s’agit plutôt de valoriser dans votre CV une expérience significative à l’étranger vous ayant permis de pratiquer une langue, de découvrir une nouvelle culture.


Cette expérience peut être liée à la réalisation d’un stage, une expérience de fille/garçon au pair, une immersion totale dans un pays étranger lors d’une année de césure pour y effectuer « un petit boulot », la participation à une mission humanitaire, etc. Réalisées sur une durée significative, certaines expériences peuvent être « officialisées » par une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) par exemple. La VAE s’adresse à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec l’une des certifications inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP - http://www.rncp.cncp.gouv.fr).


N’oubliez jamais que le métier que vous souhaitez exercer… existe ailleurs ! Et quel que soit le domaine d’activité (les services à la personne, le commerce, l’industrie, l’agriculture, etc.), si vous avez l’opportunité de pratiquer une expérience professionnelle similaire à l’étranger, foncez ! Cette expérience sera un véritable atout une fois rentré en France.


Il faut bien préciser en quoi ces expériences sont des atouts, en cohérence avec votre formation et le métier recherché. Elles doivent apparaître comme la source de réelles compétences aux yeux de l’employeur (apprentissage d’une nouvelle méthode de travail, maîtrise d’une langue, capacité d’adaptation, autonomie, mobilité, goût du challenge, etc.) et non traduire une simple attirance pour les voyages !


Découvrir le monde


« Découvrir le monde » est un portail du Ministère de l’Education nationale destiné à accompagner les jeunes qui souhaitent vivre une expérience professionnelle à l’étranger, pour étudier, pour effectuer un stage, une mission professionnelle ou encore un volontariat.

Le site regroupe un grand nombre de propositions, de pistes voire de missions temporaires et aide les jeunes à préparer leur départ.



Les « doubles bacs »


Plusieurs établissements scolaires proposent désormais des doubles cursus en langue, dès le baccalauréat, qu’il ne faut pas hésiter à mettre en avant dans votre CV.


L’Abibac pour l’Allemagne, le Bachibac pour l’Espagne ou encore l’Esabac pour l’Italie sont des diplômes qui permettent la délivrance simultanée du baccalauréat français et de l’« Abitur » allemand, le « Bachillerato » espagnol ou encore de l’ «Esame di stato » italien.


Cette certification s’adresse aux élèves de section binationale d’une série générale (ES, L, S) délivrée dans certains établissements dont la liste est indiquée sur le site du ministère de l’éducation nationale.


Pour intégrer ce cursus, Il faut bien sûr avoir un bon niveau en langue mais également être travailleur et appliqué car il y a entre 9 et 12 heures de cours supplémentaires par rapport à une filière générale.