conducteur d'imprimerie
Communication graphique et multimédia

Conducteur de machine d'impression

Salaire d’entrée :
Entre 1 550 et 1 800 € brut mensuel

Niveau de formation requis :

  • BAC professionnel réalisation de produits imprimés et multimédia, option "productions imprimées"
  • BTS ERPC (Etudes de réalisation d'un projet de communication" Option "Etudes de réalisation de produits imprimés"

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

Le conducteur de machine à imprimer travaille dans une imprimerie (labeur, presse) ou un service d’impression intégré dans une entreprise ou une administration. Il assure la production de documents imprimés, de la préparation et l’approvisionnement de la machine, au tirage dont il doit veiller à la bonne qualité. Il est également responsable du nettoyage et de l’entretien de sa machine d’impression.

  • Missions
    Le conducteur de machine d’impression intervient à chaque étape de l’impression du produit.
     
    Il doit d’abord veiller à bien préparer le processus d’impression, en analysant le dossier de fabrication, en sélectionnant, dosant et mélangeant les encres selon les teintes demandées et en réglant la machine en fonction du type de papier ou support et du produit à réaliser.
     
    Il doit effectuer des essais (tests) et assurer le tirage en contrôlant régulièrement la qualité d’impression du produit fini pour repérer les défauts et ajuster les réglages si besoin. Tout au long du processus, il doit approvisionner sa machine en consommables (papier, carton, encre, plaques, etc.).
     
    Il doit nettoyer et entretenir son poste de travail, après chaque tirage, et assurer la maintenance préventive des équipements.
     
    L’ensemble de ses missions doivent s’effectuer dans le respect des consignes de sécurité.
  • Compétences
    Le conducteur de machine d'impression doit maîtriser les différentes techniques d’impression (offset, numérique, sérigraphie) et connaître les différentes étapes de la chaîne graphique.
     
    Au-delà des compétences techniques, il doit être particulièrement rigoureux et précis et savoir s’adapter en cas de problème ou d’imprévu.
     
    S’agissant d’un métier du secteur graphique, il est important d’avoir une certaine sensibilité esthétique, voire un œil avisé, notamment pour sélectionner et doser les teintes avant l’impression.
     
    Maillon essentiel d’un travail collectif, le conducteur de machine d’impression doit savoir travailler en équipe.
  • Cadre de travail
    Ce métier s’exerce au sein d’imprimeries (labeur, presse, fabricants d’emballage, etc.) ou d'ateliers d’impression intégrés (administrations, entreprises, etc.) en relation avec différents services (prépresse, façonnage, maintenance, qualité, etc.).
  • Évolution professionnelle
    Le conducteur de machine d'impression peut évoluer vers les métiers de chef d’atelier puis de directeur de production.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Chef de projet numérique/cross-média

Communication graphique et multimédia

Opérateur façonnage

Communication graphique et multimédia

OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP