educateur jeunes enfants
Entreprises Privées de Services à la personne

Éducateur jeunes enfants

Salaire d’entrée :
Entre 1 700 et 1 900 € brut mensuel

Niveau de formation requis :

  • Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE)

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

L’éducateur a une fonction d’accueil des jeunes enfants et de leur famille. Il accompagne et aide des jeunes enfants à s’épanouir, à se développer, à apprendre les règles de vie en communauté et à devenir autonome en stimulant ses potentialités. Il est responsable de la mise en œuvre du projet pédagogique de l’établissement.

  • Missions
    L’éducateur accueille et accompagne de jeunes enfants et les aide à s’épanouir en grandissant, en devenant plus autonome.
     
    Pour cela, il planifie et anime en collaboration avec une équipe la journée des enfants, organise les différentes activités qui vont leur permettre d’apprendre le langage, les habitudes d’hygiène, le respect de l’autre.
     
    Il accompagne les enfants dans les différents temps de la journée, tels que : l’accueil du matin, les ateliers pédagogiques, les jeux, les repas, les siestes, etc.
     
    Il assure les soins d’hygiène en respectant l’intimité de l’enfant et en appliquant les protocoles d’hygiène.
    Il est capable de prévenir et de dépister certains troubles de l’enfant entouré d’une équipe pluridisciplinaire.
     
    Il assure un accueil personnalisé et instaure un dialogue favorable avec les familles.
     
    En fonction de la taille de la structure de petite enfance où il travaille, il peut coordonner une équipe d’animation en lien avec la Direction.
     
    Fil rouge de sa mission, il a un vrai rôle d’observateur de l’enfant, il contrôle son comportement, ses réactions, sa relation avec les autres enfants ou avec son entourage. Il adapte, en fonction des enfants, les activités qu’il organise et les conseils qu’il donne.
     
    Ces missions s‘exercent en lien étroit avec les parents de l’enfant qu’il peut également accompagner et guider, ainsi qu’avec l’ensemble de l’équipe avec laquelle il travaille (le directeur, les animateurs, les puéricultrices, etc.).
  • Compétences
    L’éducateur doit maîtriser les différentes étapes (affectives, psychologiques, physiques, etc.) du développement d’un jeune enfant, connaître les politiques familiales, les dispositifs d’accompagnement social, les droits de l’enfant et de la famille.
     
    Il doit aussi connaître les techniques d’animation pédagogique et éducatives pour mettre en œuvre son projet de manière ludique et adaptée.
     
    Au-delà des compétences techniques, il est bien sûr primordial d’aimer travailler au contact des enfants, de les comprendre.
     
    L’éducateur peut parfois être en contact avec des enfants en difficulté, en situation de handicap, confrontés à des situations familiales complexes ; il faut alors être patient, à l’écoute et responsable. Face à certaines situations familiales, il faut savoir rester discret, avoir un vrai sens des relations humaines.
     
    Il faut également faire preuve d’imagination, de dynamisme et de créativité pour pouvoir capter leur attention et leur inculquer des règles et des valeurs par le jeu. Amené à gérer des groupes d’enfants (entre 5 et 8 en moyenne), il faut aussi faire preuve d’autorité du moins d’une certaine fermeté !
  • Cadre de travail
    Le métier d’éducateur de jeunes enfants peut s’exercer dans toutes les structures accueillant des enfants : crèches, haltes garderies, services pédiatriques des hôpitaux, structures pour enfants handicapés, foyers de l’enfance, etc.
     
    C’est un métier qui demande beaucoup d’énergie et une grande patience.
     
    En fonction de la structure dans laquelle il travaille, les horaires peuvent être très variés, parfois décalés. En milieu hospitalier par exemple, il peut intervenir de manière ponctuelle, pour organiser des temps de jeux ou de détente pour des enfants malades, ou même intervenir individuellement auprès d’un enfant pendant un soin compliqué.
     
    L’éducateur travaille en équipe, celle de la structure dans laquelle il intervient bien sûr, mais aussi avec des partenaires extérieurs comme les assistantes sociales, des médecins ou les psychologues.
  • Évolution professionnelle
    Avec de l’expérience professionnelle, il est tout à fait possible de gagner en responsabilité et occuper différents postes comme responsable ou directeur d’une structure d’accueil de jeunes enfants.
     
    On peut ainsi s’orienter davantage vers des fonctions d’encadrement d’équipes ou de formation. Il faudra alors compléter sa formation avec un certificat d’Aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsables d’unité d’intervention sociale ou encore un diplôme d’ingénierie sociale, un diplôme d’Etat de médiateur familial ou un certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Responsable de secteur

Entreprises Privées de Services à la personne

Garde d'enfants

Entreprises Privées de Services à la personne

Assistant de vie

Entreprises Privées de Services à la personne

Auxiliaire de Puériculture

Entreprises Privées de Services à la personne

OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP