perruquier posticheur
Coiffure

Perruquier posticheur

Salaire d’entrée :
A partir de 1 699 € brut mensuel

Niveau de formation requis :

  • Bac professionnel perruquier-posticheur

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

Le/la perruquier-posticheur imagine, conçoit, fabrique, entretient et pose des perruques ou des postiches. Il peut exercer son métier dans des domaines très différents, de la mode au spectacle en passant par le secteur de la santé.

  • Missions
    Le perruquier-posticheur intervient d’un bout à l’autre du processus de création de la perruque, de la conception à la pose.
    Tout d’abord, en fonction des besoins de son client, il/elle imagine et conçoit une forme de perruque ou de postiche, prend des mesures, réalise une maquette. Cette phase préparatoire est précieuse lorsqu’il/elle réalise des perruques pour des raisons esthétiques, notamment en cas de traitement ou de maladie ayant abouti à une perte de cheveux.
    Il/elle fabrique ensuite la perruque ou le postiche à partir de cheveux naturels, synthétiques ou de poils de yack. Si besoin, il/elle procède à la coloration, la mise en forme puis si nécessaire à la coupe.
    Il/elle en assure la pose et l’adapte, jusqu’à ce que l’apparence souhaitée soit parfaite, au plus près de l’aspect naturel.
    Il/elle veille aussi à son entretien, la transforme si besoin au fil du temps.
    Il/elle gère la relation avec les clients, veille à l’approvisionnement du matériel et des équipements nécessaires.
    Il/elle réalise le maquillage en harmonie avec la coiffure.
  • Compétences
    Le métier de perruquier-posticheur nécessite de maîtriser différentes techniques complémentaires :
     
    Tout d’abord, il/elle doit connaître les techniques de fabrication à savoir le cadrage, le douillage, la monture, l’implantation. 
    Il/elle doit aussi connaître les techniques de coiffure, de la coupe au coiffage. 
    Il/elle doit être capable d’adapter la coupe de la perruque à la morphologie du client, à la forme de son visage.
    Quel que soit le domaine dans lequel il/elle exerce ses talents, le/la perruquier-posticheur doit avoir un vrai sens créatif, faire preuve d’imagination et de goût. C’est d’autant plus vrai si il/elle travaille dans le secteur du cinéma, du spectacle et de la télévision par exemple. 
    Au-delà des compétences techniques, le/la perruquier-posticheur doit avoir le sens de l’écoute, pour bien comprendre les besoins de ses clients.
    Il/elle doit aussi être patient et minutieux, car la réalisation d’une perruque demande de nombreuses heures de travail. Véritable artisan d’art, il/elle doit donc avoir le gout du travail bien fait.
  • Cadre de travail
    Les structures dans lesquelles il est possible d’exercer le métier de perruquier-posticheur sont variées : ateliers de fabrication, salon de coiffure, instituts capillaires, espaces de ventes de perruques ou vente à domicile.
    De plus, ce métier peut s’exercer dans des domaines très variés : le spectacle, la mode, l’animation et les loisirs ou encore la santé.
    Au-delà des prises de contacts avec le client pour définir ses besoins, ou poser la perruque, le travail s’effectue principalement en atelier. C’est un travail manuel.
  • Évolution professionnelle
    Il est tout à fait possible d’évoluer pendant sa carrière en changeant de domaine d’activité, et passer par exemple du milieu du spectacle au secteur médical, où les attentes et les enjeux ne sont pas les mêmes.
    Avec de l’expérience, le/la perruquier-posticheur peut se mettre à son compte, en créant son propre atelier de création, son espace de vente ou sa société de vente à domicile.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Coiffeur / Coiffeuse

Coiffure

Coiffeur(euse) Homme-Barbier

Coiffure

OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP