3
Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Chargé/e d'affaires

Salaire d’entrée :
Entre 2 000 et 2 700 € brut mensuel (hors prime)

Niveau de formation requis :

  • BTS FED - Fluides, Energies, Environnement avec une spécialisation génie frigorifique ou climatique
  • DUT Génie thermique et énergie
  • Certificat Professionnel de Technicien Supérieur Parcours Energétique
  • Licence professionnelle Métiers de l’énergétique, de l’environnement et du génie climatique
  • Titre professionnel Responsable de conception, mise en place et maintenance des installations frigorifiques et climatiques

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

Le/la chargé/e d’affaires dans les métiers du froid de la cuisine professionnelle et du conditionnement de l’air négocie, avec le client, le contrat de vente et s’assure par la suite de la bonne mise en œuvre du contrat. Pour cela, il /elle gère les projets d’installation d’équipements en optimisant les coûts, les délais et la qualité de l’installation. Sur le chantier, il /elle coordonne et dirige les équipes d’intervention (monteur et technicien d’intervention) et le bureau d’études pour que l’installation corresponde à ce que le client a souhaité. Il / elle participe au respect de l’environnement en mettant en œuvre des systèmes de récupération d’énergie des équipements respectueux de la couche d’ozone et sans impact sur le réchauffement climatique.

Pour obtenir plus d’informations sur cette branche professionnelle

  • Missions

    Les missions sont très diverses et le/la chargé/e d’affaires possède de nombreuses casquettes. C’est un métier polyvalent où l’on doit superviser l’ensemble du chantier et s’assurer que tout se déroule au mieux. 
    Il /elle est aussi amené/e à : 

    • Déterminer et négocier le contrat de vente avec le client et lui proposer des solutions innovantes à ses besoins,
    • S’assurer du bon déroulement du chantier,
    • Encadrer et coordonner l’intervention des équipes,
    • Conseiller les maîtres d’œuvres, les maîtres d’ouvrages et les bureaux d’études,
    • Contrôler la livraison du chantier.
  • Compétences

    Il /elle doit disposer d’une bonne connaissance de l’ensemble des techniques en froid, génie climatique et cuisine professionnelle. 

    Il faut aussi être curieux/se et s’informer régulièrement sur les nouveaux progrès environnementaux. En effet, le/la chargé/e d’affaires participe à son niveau au respect de l’environnement en proposant à ses clients des solutions toujours plus innovantes et en mettant en œuvre des systèmes de récupération d’énergie, des équipements respectueux de la couche d’ozone et sans impact sur le réchauffement climatique. 

    De même, il est nécessaire d’avoir le sens des affaires et maîtriser les techniques de gestion de projet et de vente.

    Au-delà des compétences techniques, il est important d’avoir le sens du contact, d’être disponible, savoir s’adapter à toutes les situations et avoir le sens des responsabilités.

  • Cadre de travail

    Les secteurs du froid sont variés, et le contexte d’exercice du métier est différent d’un domaine à l’autre. Le secteur du froid commercial (magasins d’alimentation, restaurants, supermarchés…), du froid industriel (aéronautique, industrie médicale, agroalimentaire...), le conditionnement de l’air, la cuisine professionnelle (restauration collective) ou encore le secteur du froid embarqué présentent des facettes différentes du métier et des environnements de travail variés.

    Ce métier permet d’être en contact direct avec les clients, mais aussi les prestataires, les fournisseurs, les techniciens, les experts.

    Le/la chargé/e d’affaires est très autonome et gère sa mission à la fois sur le terrain, chez les clients et dans son bureau. 
    Il /elle doit pouvoir se déplacer facilement.

  • Évolution professionnelle

    Le/la chargé/e d’affaires connaît particulièrement bien l’ensemble des métiers du froid et du conditionnement de l’air ainsi que la réglementation et les besoins de la clientèle. Il/elle peut donc tout à fait envisager, après plusieurs années d’expérience, devenir responsable de bureau d’études ou encore chef/fe d’entreprise.

    Il est tout à fait possible de passer d’un domaine à l’autre, du froid commercial au froid industriel par exemple, ou du conditionnement de l’air à la cuisine professionnelle, et découvrir ainsi différentes facettes du métier, et enrichir ses compétences.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Technicien(ne) d'intervention / frigoriste

Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Chargé/e d'études en gestion d’efficacité énergétique

Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP