2
Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Technicien(ne) d'intervention / frigoriste

Salaire d’entrée :
Entre 1 800 et 2 200 € brut mensuel (hors prime)

Niveau de formation requis :

  • Bac STI2D - Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité énergies et environnement
  • Bac TMSEC – Technicien(ne) de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac TFCA – Technicien(ne) du Froid et du Conditionnement de l'Air
  • BTS FED – Fluides, énergies, domotique option B Froid et Conditionnement de l’air
  • BTS Maintenance de systèmes option B systèmes énergétiques et fluidiques

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

Le technicien/ne d’intervention spécialisé/e en efficacité énergétique est un maillon essentiel des métiers du froid, de la cuisine professionnelle et du conditionnement de l’air car il / elle participe à la chaîne du froid (à la sélection, l’installation, la mise en service et la maintenance de l’équipement). Ce métier peut être exercé aussi bien par une femme que par un homme dans différents cadres et recouvre des techniques variées selon que l’on est technicien/ne en froid commercial (dans des magasins alimentaires), en froid industriel (industrie médicale, agroalimentaire, pharmaceutique…), en conditionnement de l’air et énergies renouvelables ou encore en cuisine professionnelle (restauration collective...). Comme l’ensemble des métiers du secteur, il / elle participe au respect de l’environnement en mettant en œuvre des systèmes de récupération d’énergie, des équipements respectueux de la couche d’ozone et sans impact sur le réchauffement climatique.

Pour obtenir plus d’informations sur cette branche professionnelle

  • Missions
    Ses missions sont nombreuses et peuvent varier en fonction du domaine d’activité. Les principales missions effectuées sont : 
    • La sélection des matériels et / ou la conception des installations.
    • Le contrôle, la vérification, la mise en service et la mise au point.
    • L’information et la formation auprès du client à propos de l’utilisation de l’installation.
    • L’entretien, le suivi et l’optimisation énergétique pour le bon fonctionnement de l’installation.
    • L’opération de dépannage et de maintenance.
  • Compétences

    Le technicien/ne d’intervention doit avoir une bonne connaissance des matériaux et matériels utilisés.

    Il / Elle doit se tenir au courant des nouveaux progrès techniques et environnementaux. 

    Enfin, il / elle doit connaître les consignes d’hygiène, de sécurité et de protection de l’environnement propres à ses interventions. 

    Au-delà de ces capacités techniques, il / elle doit être mobile car il / elle est sans cesse amené/e à se déplacer chez les clients pour effectuer ses interventions. 

    Chaque intervention étant différente l’une de l’autre, il / elle doit s’adapter à toutes les situations, être polyvalent/e et autonome. 

    En contact direct avec le client, il / elle doit avoir le sens du service et de l’écoute.

  • Cadre de travail

    Lors de ses interventions, le / la technicien/ne spécialisé/e en efficacité énergétique travaille souvent seul/e, même s’il / elle peut parfois être accompagné/e d’une équipe de dépanneurs sous sa responsabilité.

    C’est un métier qui nécessite d’effectuer des déplacements quotidiennement pour se rendre chez les clients. 

    L’entreprise met à disposition du technicien/ne un véhicule, un téléphone, une tablette ou ordinateur portable pour être parfaitement joignable et réactif/ve, et pour intervenir sur les systèmes de plus en plus automatisés et connectés.

    C’est un métier qui nécessite une bonne condition physique.

  • Évolution professionnelle
    Avec de l’expérience professionnelle, il est tout à fait possible d’obtenir au fil de sa carrière davantage de responsabilités au sein de l’entreprise.
     
    Ainsi, les évolutions professionnelles sont possibles et variées, le technicien/ne d’intervention peut évoluer vers les métiers suivants :
    • Responsable du service après-vente,
    • Technicien/ne chargé/e d’études,
    • Chargé/e d’affaires,
    • Technico-commercial/e,
    • Ingénieur.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Chargé/e d'affaires

Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Technicien/ne bureau d'études

Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Technico-commercial(e)

Froid, cuisines pros et conditionnement de l'air

Suivez-nous sur :
OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP