912A1806
Miroiterie

Conducteur/rice de machine numérique

Salaire d’entrée :
A partir du SMIC € brut mensuel

Niveau de formation requis :

Aucun

Certifications requises :

Aucune

Ce métier en quelques mots :

Après avoir été découpé, le verre passe à l’étape du façonnage. Il sera alors question d’appliquer des transformations esthétiques, fonctionnelles et techniques telles que des perçages, des encoches, la finition de ses bords…Toutes ces opérations sont menées par le/la conducteur/rice de machine numérique. Il/elle paramètre sa machine numérique afin d’effectuer différentes opérations automatisées à froid. 

  • Missions

    Selon le domaine d’activité de l’entreprise, ses missions varient. Elles peuvent, par exemple, répondre à de forts critères esthétiques ou être purement fonctionnelles…
    Pour chaque nouveau projet, le/la conducteur/rice paramètre la machine à commande numérique, la prépare et lance sa mise en route. Pour cela, il/elle doit bien connaître l’ensemble du processus de façonnage automatisé et les méthodes de diagnostic.
    Responsable du façonnage, il/elle doit suivre les modes opératoires de contrôle, maîtriser les procédures de qualité et intervenir en cas d’anomalie. Tout au long du façonnage, il/elle autocontrôle la qualité de ses opérations et s’assure de la propreté du verre.
    Il/elle corrige les paramétrages si nécessaire et assure l’entretien, la maintenance préventive et de premier niveau de ses équipements.
     

  • Compétences

    Le conducteur/rice doit avoir une bonne connaissance des produits verriers et bien connaître l’ensemble du processus de façonnage : paramétrages des machines, diagnostic, procédures de qualité…
    Il/elle doit maîtriser les savoirs de base pour comprendre une fiche technique ou un plan, relever des cotes et prendre des mesures. C’est un métier manuel qui nécessite d’être adroit, précis et régulier et d’avoir un bon sens de l’organisation. Enfin, il faut être rigoureux dans l’application des règles de sécurité et des consignes.
     

  • Cadre de travail

    Le conducteur/rice travaille en atelier, en position debout et ses horaires peuvent être variables. Il/elle porte les équipements de protection individuels réglementaires.
    Il/elle manipule avec un autre opérateur ou un dispositif de manutention les vitrages pour alimenter la machine à commande numérique en respectant la cadence de fabrication et en sortie de ligne pour le stockage. Pour les grandes dimensions, il/elle peut être amené(e) à utiliser un pont (ou palonnier). Le conducteur/rice peut travailler, selon la taille de l’entreprise, à la journée ou en horaire variable.
    Selon les postes occupés sur la ligne, il/elle peut être seul(e) ou avec un autre opérateur. En contact au quotidien avec le personnel de l’atelier, le responsable de production et l’équipe de maintenance.
    C’est un métier qui nécessite une bonne condition physique.
     

  • Évolution professionnelle

    Selon la taille et la spécialisation de l’entreprise, les conducteur/rices peuvent devenir chef d’équipe, responsable d’atelier, ouresponsable de production.
    Il est aussi possible d’occuper d’autres fonctions, notamment : les métiers de la coupe, du façonnage, du conditionnement, de la trempe, ou du domaine commercial. 

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Coupeur de verre

Miroiterie

Opérateur/rice sur ligne de vitrage isolant

Miroiterie

Miroitier installateur

Miroiterie

Suivez-nous sur :
OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP