Outils

Partage :

5 conseils pour réussir ton mail de remerciement post-entretien ?

10 secondes chrono pour tout comprendre

Quoi ? Un mail pour remercier le recruteur du temps qu’il t’a accordé et donné une nouvelle info.

Quand ? Un à deux jours après l’entretien.

Combien ? 5 à 8 lignes max.

Conclusion : se montrer dispo et ouvert pour la prochaine étape.

Tout d’abord, tu remercies ton interlocuteur

Tu attaques le mail par « Chère Madame » ou « cher Monsieur », voire « Bonjour Madame ou (Monsieur) », mais certainement pas de copinage. Dans le texte, tu vouvoies ton interlocuteur. Puis, en rappelant la date de ton entretien (et oui ! tu n’es sans doute pas le/la seul(e) à l’avoir rencontré), tu le/la remercies pour le temps qu’il/elle t’a accordé et pour la qualité de votre échange.

Puis, tu reformules ta motivation

Pas question de répéter ce que tu as déjà dit en entretien. Rebondis au contraire sur un point évoqué par ton interlocuteur pour démontrer que tu as compris ce qu’il/elle t’a dit et que cette partie-là de ton job (stage & co) te motive à max !

Tu lui donnes une nouvelle info

Tu peux lui envoyer le lien vers un article, une vidéo sur un sujet que vous avez évoqué ensemble. Tu peux aussi apporter une précision sur une question qu’il/elle t’a posé en entretien.

Tu lui demandes un feed back

L’idée est de montrer que tu es prêt(e) à encaisser les remarques et critiques constructives. Et que son retour de professionnel averti va te permettre de progresser dans tes démarches. L’inviter à te donner un feed back, c’est aussi un bon moyen de garder le contact à lui/elle. Le double effet du mail de remerciement !

Tu soignes la forme

Va droit au but en 5 à 8 lignes max. Le tout sans faute d’orthographe ! Donc, soit tu es un(e) champion(ne) du Bescherelle mais tu passes quand même un coup de correcteur automatique. Soit tu es une bille, et là tu fais relire le tout par une personne de ton entourage. À la fin, tu conclues par un « Bien cordialement », ou « Cordialement » mais certainement pas « à bientôt » ou « à plus ». Dans ta signature, redonne bien ton numéro de téléphone car si le recruteur a une dernière question à te poser, il l’aura directement sous la main.

Besoin d'autres conseils ?

Créer ton réseau professionnel

Tu démarres une nouvelle activité professionnelle, il est désormais important de créer ton propre réseau, qui te permettra de développer ton activité, de trouver de nouveaux clients, d’évoluer professionnellement.

Organiser ta recherche de stage étape par étape

Qu’il s’agisse d’un stage obligatoire dans le cadre d’un cursus de formation, ou effectué pendant une année de césure* en France ou à l’étranger, il faut s'y préparer au mieux. Pour cela, il faut respecter toutes les étapes préalables.

Une mission locale, un organisme hyper utile au quotidien

Tu passes peut-être tous les jours devant une mission locale sans jamais oser franchir la porte ! Et pourtant, tu aurais tout intérêt à t’inscrire dans la mission locale de ta ville. Cela pourrait être un sacré coup de pouce pour ton avenir professionnel et personnel !

Suivez-nous sur :
OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP