Une demande élevée

Les quelques 1500 entreprises de la branche recrutent tout au long de l’année. C’est donc un secteur dynamique en termes d’emploi, les offres sont nombreuses et variées compte tenu de la diversité des métiers.

Les compétences recherchées sont spécifiques, parfois très techniques, et le secteur fait confiance aux jeunes diplômés qui cherchent à valoriser tout de suite sur le terrain leur formation.


Un secteur évolutif

Le secteur des combustibles est en constante évolution ce qui, pour de jeunes diplômés, est attractif et valorisant.

En effet, le secteur doit sans cesse se renouveler face aux nouvelles attentes des consommateurs, de plus en plus soucieux d’utiliser (pour leur chauffage ou leur véhicule) des énergies dites propres.


Au-delà de la seule vente de combustibles (en station-service ou de fioul à domicile par exemple), le secteur a dû se diversifier et développer la vente de produits tels que les chaudières, proposer davantage de services (ramonage, installation, manutention), ce qui n’a fait que renforcer la diversité des métiers de la branche.

Par ailleurs, les métiers sont fortement impactés par les nouvelles technologies, et la digitalisation des procédures. Les outils de travail ont évolué (site internet, commande en ligne) et les objets connectés bouleversent les pratiques (cuves avec auto diagnostic, alerte automatique, etc.).

Les métiers de la branche sont donc en pleine évolution, s’inscrivent dans une démarche de développement durable et séduisent de plus en plus de jeunes. Le dynamisme qui caractérise les métiers de la branche est donc un facteur de motivation, notamment pour évoluer au sein de son poste en intégrant de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.


Des métiers de terrain 

De nombreux métiers de la branche (installateur, chauffeur…) s’exercent sur le terrain, chez le client. Cela implique d’effectuer de nombreux déplacements pour aller à leur rencontre. Grace à cette mobilité, on devient très vite indépendant et autonome dans la gestion de ses missions. Il est alors tout à fait possible de concilier vie professionnelle et personnelle.


Des métiers de contact humain et de conseil

Le secteur des combustibles développe de plus en plus la relation client, de proximité. Dans un secteur concurrentiel, il est primordial pour les entreprises de bien évaluer les besoins de sa clientèle, de lui apporter des conseils sur les nouvelles énergies par exemple, sur une utilisation de son chauffage plus respectueuse de l’environnement. Le réchauffement climatique modifie le comportement des consommateurs, et les métiers de la branche doivent s’adapter à ces nouvelles attentes.

Accompagner, conseiller, rassurer sont autant de missions valorisantes des métiers de la branche des combustibles.



Une diversité des profils recherchés

Les métiers de la branche du combustible sont particulièrement variés.

Qu’il s’agisse des métiers de logistique (livraison), de manutention technique (installation de chaudière, entretien, dépannage…) ou encore commerciaux (relation-client, gestion administrative...), les profils recherchés sont nombreux.