912A7147_Retouchée
Esthétique

Conseiller/ère beauté

Salaire d’entrée :
A partir du SMIC avec possibilité de primes sur objectifs selon le niveau de diplôme € brut mensuel

Niveau de formation requis :

Aucun

Certifications requises :

Aucune

Ce métier en quelques mots :

Comme son nom l’indique, le/la conseiller/ère beauté est chargé/e de conseiller les clients d’un institut, d’une parfumerie, d’un spa, etc. Il/elle leur propose les produits et services (soins, maquillage, manucure, parfum, épilation, etc.) les plus adaptés à leurs besoins, à leurs attentes, à leur morphologie aussi, afin qu’ils se sentent bien dans leur peau. Il/elle est donc aux avant-postes de la relation client et c’est un maillon essentiel du magasin dans lequel il/elle est amené/e à exercer des missions très variées.

  • Missions

    Les missions du/de la conseiller/ère beauté peuvent être variées au fil de la journée ce qui ne laisse pas de place à la routine !

    Avant toute chose, le/la conseiller/ère accueille le client, l’écoute et identifie ses besoins. Il/elle lui propose alors des produits ou des soins adaptés, en fonction de sa peau, de son âge, de ses goûts.

    Pour s’assurer que le produit proposé convient au mieux, il/elle peut le faire tester au client.

    Il/elle peut aussi être amené/e à effectuer lui/elle-même les soins tels que le maquillage, l’épilation, la manucure.

    En fonction de la taille du magasin et des attentes de ses supérieurs, il/elle peut être amené/e à réaliser des ventes, à s’assurer du bon fonctionnement et de l’agencement du magasin (aménagement des vitrines, des têtes de gondoles ou du centre de soins), ou encore s’assurer de la bonne gestion des stocks.

  • Compétences

    Le/la conseiller/ère beauté doit avoir des compétences en matière de cosmétologie, dermatologie et parfumerie.

    Il/elle doit savoir maîtriser les techniques de soins esthétiques de beauté et de bien-être, et bien connaître la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité.

    Il/elle doit bien sûr connaître les produits qu’il/elle conseille et vend.

    Le/la conseiller/ère doit donc connaître les techniques de vente, pour atteindre les objectifs fixés par sa hiérarchie et développer son chiffre d’affaire.

    Grace aux réseaux sociaux et aux influenceurs, les clients sont de plus en plus informés des dernières tendances et peuvent avoir des attentes éclectiques et variées. Il/elle est donc important d’être au fait des dernières techniques modernes de soin, d’être curieux.

    En contact direct avec le client, le/la conseiller-ère doit être à l’écoute, patient/e, aimable et rassurant/e. Il/elle doit même savoir parfois faire preuve de psychologie.

    Il/elle doit aussi être dynamique, souriant/e et avoir le sens du commerce pour convaincre son/sa client/e des bienfaits des produits et soins qu’il/elle propose.

  • Cadre de travail

    Ce métier peut s’exercer dans des cadres variés : institut de beauté, parfumerie, parapharmacie, spa. Il peut s’exercer aussi à domicile.

    On peut l’exercer en tant que salarié, mais aussi en tant qu’indépendant si on représente une marque spécifique.

    Ce métier s’exerce dans les conditions d’hygiène irréprochable, dans un cadre de travail agréable, apaisé, où les clients doivent se sentir bien et en confiance.

    C’est un travail d’équipe sous l’autorité d’un responsable d’institut.

  • Évolution professionnelle

    Avec de l’expérience, il est tout à fait possible d’évoluer au sein de l’entreprise vers des postes d’adjoint, de responsable d’institut, de Spa, ou encore gérer un pôle soin et maquillage d’une grande enseigne.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Esthéticien/ne technicien/ne embellissement corps

Esthétique

Esthéticien/ne technicien/ne embellissement des ongles et du regard

Esthétique

Esthéticien/ne technicien/ne en nouvelles technologies

Esthétique

Suivez-nous sur :
OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP