embellissement corps
Esthétique

Esthéticienne technicienne embellissement corps

Salaire d’entrée :
1562 € brut mensuel

Niveau de formation requis :

Aucun

Certifications requises :

Aucunes

Ce métier en quelques mots :

L’esthéticien technicien embellissement corps peut être titulaire du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (ECP), d’un brevet Professionnel ECP ou du Bac Pro ECP. Il/Elle peut également être titulaire du certificat de Qualification Professionnelle SPA Praticien.

  • Missions

    La mission principale consiste à pratiquer des soins du corps personnalisés à chaque client afin de lui apporter confort et bien-être.

    Avant toutes choses, l’esthéticien/ne embellissement du corps accueille son client, lui propose des services adaptés à ses besoins, le conseille. Il/Elle est capable de réaliser un diagnostic précis des besoins du/de la client/e, de comprendre ses attentes.

    L’esthéticien/ne peut réaliser des soins manuels (drainages esthétiques, enveloppements, modelages bien-être, modelages du monde…) ou à l’aide d’appareils dédiés, destinés par exemple à des soins minceur ou raffermissement.

    Au-delà de la pratique des soins eux-mêmes, l’esthéticien/ne peut réaliser des ventes, notamment des produits cosmétiques pour le corps ou des cures adaptées aux besoins repérés et aux attentes du client. Il/Elle le conseille sur leur bonne utilisation et leur fréquence.

    En fonction de la taille du magasin et des attentes de ses supérieurs, il/elle s’assure du bon fonctionnement et de l’agencement de l’institut, assure la promotion et la mise en avant de certains produits.

    Enfin, il/elle doit s’assurer de la bonne gestion des stocks et alerter ses supérieurs s’ils sont en quantité insuffisante.

  • Compétences

    L’esthéticien/ne doit parfaitement maîtriser les techniques de beauté et de bien-être propres aux soins du corps, savoir pratiquer les différents types de modelages, drainage, etc. et savoir utiliser les différents appareils à disposition.

    Il/Elle doit maîtriser les règles d’hygiène et de sécurité propres aux instituts de soins et SPA.

    Pour bien les utiliser, il/elle doit bien sûr connaître les produits et services qu’il/elle utilise et vend.

    Au-delà des produits eux-mêmes, il/elle doit donc connaître les techniques de vente, pour atteindre les objectifs fixés par sa hiérarchie et développer le chiffre d’affaire de l’institut.

    Grace aux réseaux sociaux et aux influenceurs, les clientes sont de plus en plus informées des dernières tendances et peuvent avoir des attentes éclectiques et variées. Il est donc important d’être au fait des dernières techniques modernes de soin, d’être curieux/se, d’être en veille pour fidéliser sa clientèle.

    En contact direct avec le client, l’esthéticien/ne doit être à l’écoute, patient/e, aimable et rassurant/e. Il/elle doit même savoir parfois faire preuve de psychologie.

    Il/Elle doit être à la fois dynamique et empathique, souriant/e et avoir le sens du commerce pour rassurer et convaincre ses clients des bienfaits des produits et soins qu’il/elle leur propose.

  • Cadre de travail

    Ce métier s’exerce généralement en institut de beauté ou au sein d’un SPA, sous la responsabilité de l’adjoint/e ou du responsable du centre et de sa direction.

    Le cadre de travail est agréable, apaisé, parfaitement propre, les clients doivent s’y sentir en confiance notamment en termes d’hygiène et de sécurité.

    Ce métier est plutôt « physique » avec une position debout fréquente.

  • Évolution professionnelle

    Avec de l’expérience, il est tout à fait possible d’évoluer au sein de l’entreprise vers des postes de chef de cabine, d’adjoint/e ou responsable d’institut et SPA.

Résultats en France :

Source: ONISEP

Découvre les autres métiers de ce secteur

Conseiller-ère beauté

Esthétique

Esthéticienne technicienne en nouvelles technologies

Esthétique

Suivez-nous sur :
OPCO Le hub de l’alternance d’OPCO EP